L’équipe

7 membres constituent le conseil d’administration (dont 3 membres minimum dédiés au bureau). L’assemblée générale regroupe tous les adhérents : en 2017, c’est 50 personnes morales et physiques représentées.

L’association décline sa feuille de route annuelle et ses projets grâce aux cotisations de ses partenaires institutionnels, privés et représentants de la société civile.

Le bureau

Président : Guillaume Durieux, chef d’entreprise d’Axians Services Infras Nouvelle-Calédonie, a été nommé Président de l’Observatoire le 30 mars 2017. Fort de son expérience dans la construction et l’exploitation des réseaux de télécommunications, il apporte notamment sa vision à la fois prospective et opérationnelle sur les thèmes qu’il affectionne particulièrement : le developpement de l’IoT (Internet of Things), et les enjeux économiques et sociétaux liés au développement d’une Nouvelle-Calédonie connectée. Sa volonté affichée de s’inscrire dans une démarche collaborative, lui permet de contribuer à fédérer les entreprises Calédoniennes, les pouvoirs publics, et le tissu associatif autour des projets numériques sur le Territoire.

Secrétaire : Philippe Gervolino, actuel directeur général de l’OPT, apporte une vision technico-économique des réseaux de télécommunications  fixe et mobile à l’échelle du territoire, mais aussi celle de l’inscription de la Nouvelle-Calédonie dans son environnement numérique régional. Il confirme la démarche d’ouverture de l’OPT vers les institutions, les professionnels et le tissu associatif dans une volonté de concertation efficace pour le territoire.

Secrétaire adjoint : Laurent Maillot, représentant la personne morale Lagoon dont il est le directeur Business Developpement & Innovation. Sa carrière professionnelle a débutée en tant qu’Ingénieur Télécom dans des grands groupes (SITA, ORANGE Business Services) en France, aux Etats-Unis ou encore en Australie où il était Responsable Commercial de la région Australie et Îles du Pacifique pour SAGEM. Recruté par Lagoon en 2009, il est en charge du développement de la branche professionnelle de l’entreprise (Lagoon Entreprises), de la veille technologique et accompagne l’innovation dans la société. Elu au sein de l’association en mars 2017 il permet notamment à l’association d’établir des connexions partenariales avec un réseaux d’acteur dépassant le cadre calédonien, pouisqu’élargi à la zone Asie-Pacifique.

Trésorier : Romain Petitjean est gérant de la société Novatech, et créateur du site conseils-securité.fr. S’appuyant sur un parcours professionnel initié en salariat et upgradé vers l’entreprenariat, Romain est force de proposition pour optimiser la gestion des capacités financières et opérationnelles de l’association. Ses connaissances technologiques pointues autorisent l’association à s’investir sur des projets à technicité élevée, le positionnant le cas échéant en véritable « traducteur technique » au bénéfice des permaments et membres élus de l’association.

Les permanents

Le bureau fait part de ses recommandations au conseil d’administration, pilote les projets opérationnels, assure la gestion courante de l’association.

Charlotte Ullmann, directrice

Docteur de l’Institut de géographie de la Sorbonne, Charlotte Ullmann a réalisé une thèse sur les stratégies numériques des régions françaises entre 2002 et 2006. En parallèle de ce doctorat, elle est chargée des partenariats et de la veille au sein du département développement numérique des territoires de la Caisse des Dépôts, à Paris, de 2002 à 2008. En plus de quelques cours donnés dans différentes universités régionales (Paris, Le Havre, Rennes), Charlotte Ullmann a coordonné un numéro spécial de la revue Netcom sur le sujet des nouvelles technologies et du développement durable. Installée en Nouvelle-Calédonie depuis 2008, elle a contribué à l’émergence de l’association Observatoire Numérique Nouvelle-Calédonie, dont elle assure la direction et le suivi de tous les projets depuis sa création en janvier 2011.

Expertise méthodologique : stratégie numérique, innovation territoriale, conduite du changement avec les équipes, montage de projet inédit, suivi d’études

Expertise thématique : développement et innovation numérique, montée en compétences numériques et nouvelles pédagogiques, aménagement numérique des territoires (smart-territoires)

Ses points forts : méthodique, curieuse, passionnée,

Les projets qu’elle a menés depuis 2011 : (presque) tous ceux portés par l’association

Eric Olivier, coordinateur projets

Fort de ses compétences en communication, marketing, économie, droit, gestion et bureautique (…), via un D.U.T Techniques de commercialisation, Éric OLIVIER cumule 20 années d’expérience professionnelle dans les secteurs public, privé et associatif. Son parcours démarre dans une division marketing chez France Télécom de 1997 à 1999, où il a travaillé sur le transfert d’appel à distance, à la gestion d’enseigne, ou encore le soutien externalisé (Orange, Saralee, Lego, Editions de Saxe…). Il s’investit de 2007 à 2011 dans la création d’une plateforme régionale d’intervention humanitaire sur la zone Pacifique Sud de la Croix Rouge (création, formation des volontaires et gestion des opérations d’urgence). Il réalise ensuite en 2011-2012 une missions au sein de l’OPT-NC en tant que chef de produit internet fixe (services Naviweb, GSM fixe, ADSL Max) et contribue aux transmissions de données vers les partenaires locaux de l’opérateur. En 2012-2013, lors d’une seconde mission, il est chargé d’affaire à l’agence grands comptes de l’OPT NC. En mai 2014, il rejoint l’équipe de l’Observatoire Numérique Nouvelle-Calédonie en tant que coordinateur de projets. Il est en charge de la stratégie digitale (web et médias sociaux), du plan média de l’association. Il administre le site Internet, édite la newsletter et anime les réseaux sociaux. En tant que chef de projet, il réalise des études thématiques et produit des indicateurs de référence. Il accompagne l’organisation logistique de tous les évènements professionnels. Il anime et intervient sur ses sujets d’expertises.

Expertise méthodologique : Veille numérique, gestion et coordination de projet, travail collaboratif, réalisation et suivi d’études quantitative et qualitatives.

Expertise thématique : Economie numérique, Nouveaux modèles d’affaires, Télécommunications, Médias, Cybersécurité, Innovation technologique, Industries Culturelles et créatives

Ses points forts : Rigoureux, investi, perfectionniste, polyvalent

Exemple de projets menés depuis 2014 :

  • 2016 : Organisation et intervention d’un Smart-Pro : réseaux optiques
  • 2016 : Production de l’étude consommation des médias vidéos des jeunes
  • 2015-2016: Production de l’étude redevance pour copie privée (conduite et restitutions partenaires)
  • 2014-2016: Organisation et intervention lors des Carrefours des professionnels du numérique (Convergence-médias, cyber-menaces, redevance pour Copie Privée) et des Séminaire 2014 et 2016
  • 2014-2016 : Valorisation des chiffres clés (télécoms et audiovisuels), Suivi des demandes CNIL

Jean-François LOISEL, Doctorant-Stagiaire

Après avoir suivi sa scolarité à Pondimié, Jean-François LOISEL a poursuivi ses études supérieures en France, à l’Université de Rennes 2. Il est titulaire d’un master 1 et 2 en sciences de l’information et de la communication. De retour en Nouvelle-Calédonie, il obtient une bourse doctorale de la province Nord en 2016 pour réaliser son projet de thèse sur l’appropriation numérique des enseignants de Nouvelle-Calédonie. Il mène ce projet à la fois au sein du laboratoire LIRE de l’université de la Nouvelle-Calédonie ainsi qu’en tant que doctorant-stagiaire à l’Observatoire Numérique NC.

Expertise méthodologique : modèles organisationnels, gestion de l’information, travail collaboratif, gestion de projet, montée en compétences numériques (cartes mentales, jeux numériques)

Expertise thématique : nouvelles pédagogies avec les élèves, TICE,  pratiques collaboratives dans l’enseignement, jeux sérieux.

Ses points forts : curieux, volontaire, perspicace

Les projets qu’il a menés depuis 2014 :

2016 : Projet doctoral en science de l’informations et de la communication

  • 1ère année de thèse sur l’appropriation numérique des enseignants en NC
  • Collecte et publication d’un dossier d’expertise sur le numérique dans l’éducation en NC : chiffres clés, interviews et articles d’experts.
  • Cours devant des élèves (DUT MMI de l’UNC)

2015 : validation de son MASTER 2

suivi de l’expérimentation classe numérique avec l’équipe pédagogique du lycée Blaise Pascal : analyse des pratiques collaboratives

2014 : validation de son MASTER 1

dossier sur les réseaux sociaux utilisés par les professionnels calédoniens

Marion HEIDELBERG , Assistant manager

(Bio express prochainement disponible)

      

Stagiaires

L’association acceuille régulièrement des stagiaires :

Christophe Briaut

Meryl Raynal

Caroline Mary

Florent Maillet

Malcom Xenie

Notre mission, notre démarche

Bénéficiant de la souplesse et de la représentativité de l’association loi 1901, l’Observatoire Numérique Nouvelle-Calédonie, a pour mission d’accompagner les acteurs territoriaux dans l’analyse et l’élaboration d’outils d’aide à la décision dans le domaine du développement des technologies de l’information et de la communication, notamment liées à Internet, à la téléphonie et aux multimédias.